mercredi 31 janvier 2018

Égalité professionnelle : Alors que 60% des entreprises ne respectent pas la loi seules 0.2% ont été sanctionnées

La CGT lance le premier site d’action pour l’égalité professionnelle
2186....C’est l’année où, si l’on continue à ce rythme, les inégalités seront enfin résorbées entre les femmes et les hommes au travail si l’on attend que les choses se résolvent d’elles-mêmes. Inacceptable, cette perspective est malheureusement crédible au vu du double discours du gouvernement qui multiplie les déclarations volontaristes tout en faisant... l’inverse. Les ordonnances transforment en effet l’état des lieux chiffré, obligatoire dans les entreprises depuis la loi Roudy de 1983, en données optionnelles. Plutôt que de supprimer les inégalités, on casse le thermomètre. Ajoutons que la loi pourtant insuffisante, n’est pas appliquée. Alors que 60% des entreprises ne respectent pas la loi, qui impose de mettre en place un accord ou un plan d’action sur l’égalité F/H, seules 0,2% d’entre elles ont été sanctionnées par l’inspection du travail. La loi doit être appliquée, elle doit aussi être renforcée pour, comme en Islande, imposer une obligation de résultat et généraliser les sanctions.
Pour faire enfin changer la donne, la CGT met à disposition des salarié.e.s le premier site web d’action pour l’égalité professionnelle*, permettant à chacun et chacune d’agir sur son lieu de travail en 4 étapes.
1 - Comprendre les mécanismes d’inégalités
5 vidéos permettent aux salarié.e.s de comprendre comment se forment les inégalités et les leviers pour neutraliser :
• les inégalités salariales ;
• les discriminations de carrière ;
• l’impact des stéréotypes et la dévalorisation des métiers dans lesquels les femmes sont concentrées ;
• les discriminations liées à la maternité et la parentalité ;
• les violences sexistes et sexuelles.
2 - Connaître ses droits pour pouvoir les défendre
Deuxième étape : l’information sur les droits existants, loin d’être toujours appliqués en matière de violences sexistes et sexuelles, de discriminations ou de protection de la maternité. Le site egalite-professionnelle.cgt.fr comporte ainsi un rappel des droits des salariées appuyé sur les références juridiques et leur permet de contacter la CGT pour être défendues.
3 - Vérifier si son entreprise respecte la loi et faire appliquer les sanctions
De nombreux accords ou plans d’action ne respectent pas la loi et ne comportent ni diagnostic ni mesure concrète. Le site egalite-professionnelle.cgt.fr permet en quelques minutes de vérifier si son entreprise respecte les obligations légales qui imposent de négocier sur l’égalité femmes/hommes. Le site met aussi à disposition des lettres types pour interpeller les inspections du travail et demander la mise en œuvre des sanctions.
4 - S’organiser pour gagner des mesures pour l’égalité F/H
Sur le site, un accord type comprenant toutes les mesures à mettre en œuvre pour supprimer les inégalités et les violences ; un guide complet de la négociation ; une banque d’accords pour recenser les entreprises et les branches ayant mis en place des mesures positives de façon à pouvoir les généraliser. Sont également à disposition des tracts, consultations, visuels et outils militants pour pouvoir informer et mobiliser les salarié.es de son lieu de travail. Et bien sûr toutes les informations pour se syndiquer et pouvoir créer une section syndicale sur son lieu de travail.
Les inégalités ne sont pas une fatalité, agissons. C’est le message du site inédit lancé par la CGT pour gagner enfin l’égalité F/H, à rebours des effets de communication et des annonces sans lendemain. Rendez-vous sur egalite-professionnelle.cgt.fr
Montreuil, le 23 janvier 2018
*Ce site et l’ensemble des outils qu’il comporte a été construit par la CGT avec le soutien financier du Fond Social Européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et inclusion » 2014-2020.
Dossier de presse - égalité professionnelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire